Vue sur Crest

Crest, visite rapide en Drôme

France - 30/06/2020

Crest (prononcer “Kré”) est une petite ville médiévale située au cœur de la Drôme.

Elle est connue pour abriter le plus haut donjon médiéval de France : la tour de Crest, qui est probablement le principal point touristique de la ville. Pour ma part, c’était un arrêt idéal pour passer une journée avant d’aller m’installer à Bourdeaux.

J’y ai passé une chouette petite journée occupée entre le donjon et des flâneries dans les ruelles médiévales.

Visiter la tour de Crest

Évidemment, j’ai commencé par visiter la tour de Crest !

Avec sa silhouette surplombant la ville, c’est dur de résister à aller la découvrir. Je n’ai d’ailleurs pas lutté et ai directement pris sa direction.

Vu la chaleur qu’il faisait déjà en matinée (c’était en pleine canicule), j’ai préféré m’épargner la montée à pied et je suis allée en voiture jusqu’au petit parking de la tour.

Je prends le temps de me dévisser le cou à regarder vers le sommet avant de me diriger vers l’entrée. Si la tour est évidement impressionnante vue de son pied, je pense qu’on l’apprécie plus avec un peu de recul quand elle surplombe Crest dans une très jolie carte postale.

Tour de Crest

L’intérieur de la tour de Crest

La tour de Crest est dotée d’une ambiance sonore qui accompagne la visite : bruit de vent, plancher qui grince, …

Et c’est ce détail prévu pour habiller un peu et rendre la visite plus immersive qui a complètement marqué le lutin.

Il a été très impressionné par les sons, au point d’avoir peur de rentrer, et nous avons dû prendre un moment pour discuter avec lui et le rassurer. Heureusement une fois à l’intérieur il a été très vite happé par la visite et a adoré parcourir toutes les pièces de l’ancienne prison.

Et oui car si l’édifice était à la base une forteresse médiévale, elle est par la suite devenue une prison. On trouve de nombreuses traces de cette période sur les murs de la tour, qui sont couverts de graffitis des prisonniers qui se sont succédé dans ces cellules.

Après les noms gravés sur les murs de la cathédrale de Strasbourg, une autre forme de graffitis historiques.

Graffitis à l'intérieur de la tour de Crest
Graffitis à l'intérieur de la tour de Crest

Le panorama

La visite est intéressante, et j’ai beaucoup aimé découvrir petit à petit l’histoire de la tour de Crest.

Mais on ne va pas se mentir, quand on fait ce genre d’excursion, du fond de notre âme d’enfant, on a hâte d’arriver en haut profiter du panorama !

Le sommet de la tour de Crest culmine à 52 mètres de haut, lui conférant donc le titre de plus haut donjon de France.

Le retour à l’extérieur est violent. Après l’obscurité et la fraicheur relative de l’intérieur, le soleil qui illumine les blocs de roches claires m’aveugle complètement et me rappelle que l’été est bien là.

Après quelques instants pour m’habituer à ce retour brutal de l’astre de feu, je peux enfin admirer la vue !

On voit loin !

Entre champs et reliefs, la Drôme nous invite !

Ça tombe bien, nous ne sommes qu’au début de notre séjour. Demain nous partons randonner avec un âne, mais d’ici là, nous profitons encore un peu de Crest !

Vue depuis la tour

Promenade dans la vieille ville

J’ai vraiment aimé la visite de la tour. Mais ce que j’ai préféré de mon passage à Crest, a clairement été de me promener dans la vieille ville !

Entre ruelles, escaliers, passages couverts et autres allées un peu cachées, on se perd dans un labyrinthe tout en ambiances.

On alterne des rues un peu plus commerçantes, avec ces petits passages. Un jeu de cache-cache où le seul but est de se perdre.

 Petit passage obligé par l’église Saint-Sauveur. (je rentre dans toutes les églises que je croise, c’est une déformation suite à mon séjour en Italie !)

Ainsi, que devant la maison des têtes : une maison du 18eme dont la face affiche des têtes représentants les péchés capitaux.

Mais finalement ce que je préfère, c’est la promenade sans but !

Visite de Crest en Drôme
Ruelle couverte
Passage intrigant
Escalier secret

Info pratiques pour visiter Crest

Vous pouvez retrouver les infos pratiques sur la visite de la tour de Crest sur le site officiel.

L’entrée adulte coute 9,50€, les enfants de 10 à 17 ans payent 6,50€, ceux de 7 à 9 ans 3,50. La visite est gratuite en dessous de 6 ans.

Il est possible de se garer directement à la tour, ou en bas. Dans ce cas il faut monter à pied. Ça monte sec, mais il parait que le chemin est sympa…

Épinglez-moi !

Crest en une petite journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.