Sirmione, une journée en famille au bord du lac de Garde

Italie - 06/02/2024

J’étais impatiente de voir le Lac de Garde ! Et donc Sirmione était une étape de mon voyage en Italie que j’attendais avec une certaine fébrilité

Après ma découverte du lac de Côme il y a quelques années qui m’avait laissé un super souvenir, j’avais très envie de découvrir d’autres grands lacs italiens.

Aussi lorsque nous avons décidé de partir en road-trip en Italien, je me suis empressée de me renseigner sur les possibilités d’aller en voir un.

J’hésitais entre le lac de Garde et le lac Majeur.

C’est la proximité du premier avec Vérone qui nous a décidé : Vu que nous comptions bien visiter cette ville, il serait facile de trouver un logement ou se poser quelques jours pour visiter les deux.

Quant au choix de Sirmione, la lecture de quelques blogs voyages m’a rapidement décidée. Une presqu’île avec des vestiges médiévaux, une vieille ville piétonne et le tout entouré du lac ? Bien sûr qu’on y va !

Vue sur la vieille ville de Sirmione. On aperçoit un peu du lac de Garde et une tour du château.

Rater sa visite de Sirmione

Comme souvent en voyage rien ne s’est passé comme prévu.

Si je n’ai rien vécu de bien catastrophique, j’ai cependant bien loupé ma visite de Sirmione.

On commence par des bouchons monstres sur la route. On a roulé au pas pendant deux bonnes heures sur les derniers kilomètres.

Après avoir pris notre mal en patience, nous avons fini par atteindre notre destination peu après 13h.

Une après-midi sur place ça nous convenait tout à fait. J’avais profité de notre trajet allongé pour repérer un restaurant où manger pas loin du parking où nous comptions nous mettre. Histoire de ne pas perdre de temps et ne pas risquer de se trouver trop tard pour les services du midi (l’heure avançait mine de rien).

Le plan était bon, mais c’était sans compter sur la grippe que le lutin avait visiblement attrapé. On est arrivé sur une bonne poussée de fièvre et un lutin trop patraque pour faire des visites.

On a donc repris la voiture après avoir mangé pour s’octroyer une après-midi farniente au bord de la piscine de notre chambre d’hôtes.

2eme tentative !

Evidement nous ne pouvions rester sur cet échec et le surlendemain nous repartons en direction du lac de garde et de Sirmione.

Le croyez vous si je vous dis qu’on s’est loupé à un échangeur, retrouvés embarqué sur un détour énorme… en plein dans des bouchons sur une autoroute sans sortie. (Je pense qu’on s’est retrouvé sur l’autoroute qui va vers les Dolomites.)

Bref quand ça veut pas, ça veut pas.

On a quand même fait mieux que la première fois vu que nous sommes arrivés vers 11h00.

Mais comme on était le weekend il y avait aussi beaucoup plus de monde.

Le point positif étant qu’on a trouvé un parking gratuit (YES !), le négatif étant que le temps de marche jusqu’à la vieille ville était assez conséquent.

Le service de navettes

La ville propose un service de navettes payantes qui permettent de rejoindre la vieille ville.

Avec un lutin à peine remis et un schtroumpf en poussette, on a rapidement opté pour cette option.

Mais l’univers continuait de nous refusait la visite car après 30 minutes à l’arrêt nous n’avions vu aucun bus allant dans notre direction. Or selon l’horaire affiché on aurait dû en voir passer plusieurs.

Il en passait dans l’autre sens, mais pour rejoindre la presqu’île ça coinçait visiblement.

Mystère.

Ceci dit, il ne fallait pas être devin pour se dire que les arrêts précédents étaient certainement dans le même cas et que la première navette qui passerait serait de toute évidence pleine.

Du coup on a motivé les troupes et commencé à avancer.

Nous avions 30 bonnes minutes de marche ce qui nous a largement laissé le temps de réaliser que nous avions pris la bonne décision : le premier bus à nous dépassé l’a fait alors que nous marchions depuis plus de 20 minutes. (je rappelle que c’était le premier dans lequel on était quasi sûrs de ne pas avoir de place)

Alors je pense qu’on a du jouer de malchance dans cette histoire (les astres étaient visiblement alignés contre nous), donc je ne jugerais pas le service de navettes sur cette aventure.

Ce que je peux affirmer en revanche est que la marche jusqu’à la vieille ville se fait très bien à pied pour peu que vous ayez la condition physique pour cette distance.

C’est plat, sur un chemin bétonné et entretenu et on en profite pour commencer à apercevoir le lac de garde.

Bonus : vous croiserez quelques restaurant et glaciers sur la route. (selon l’heure à laquelle vous passez, ça peut être intéressant ! )

Découverte de la vieille ville

Bon, après toutes ces mésaventures nous arrivons ENFIN à l’entrée de la vieille ville.

Joie et bonheur !

On rentre par la ville en saluant le château Scaligero qui en garde l’entrée. La vue est superbe, le ton est donné.

Le château Scaligero de Sirmione. On voit la tour et d'autres éléments fortifiés plus difficilement identifiables.
L'entrée de la vieille ville de Sirmione qui passe par la muraille du château.
Une vue plus large du château Scaligero.

Si le coeur vous en dit, il est possible de visiter le chateau. Mais dans mon cas avec un bébé + poussette + tous le matériel pour prendre soin de ce schtroumpf, j’ai vite renoncé. (il est tout en escaliers)

J’ai, par contre, bien profité des petites rues de la vieille ville. Si la foule est parfois (très) dense, le lieu reste charmant.

J’en ai profité pour aller admirer la villa de Maria Callas. Une vaste bâtisse jaune qui surplombe la rue.

Un peu plus loin, gros coup de coeur pour une glycine géante qui semble dévorer le bâtiment où elle est accrochée. Elle était justement en fleur lors de mon passage début août, pour le plus grand plaisir de mes yeux.

Une glycine couverte de fleur traverse une rue et s'accroche à la maison d'en face
Une autre glycine, un peu moins impressionnante en nombre de fleurs monte sur le côté d'un bâtiment qui marque l'entrée d'un passage couvert dans la vieille ville de Sirmione
Une place dans la vieille ville de Sirmione. Il y a beaucoup de monde.
Une rue dans la vieille ville de Sirmione. D'une coté des restaurants avec une rangées de tables et de l'autre un mur de pierre semblant délimiter un jardin dont on aperçoit des arbres taillés qui dépassent.
Booking.com

Promenade au bord du lac de garde

Rapidement je bifurque vers la droite en direction de la rive du lac. J’ai repéré sur le plan de la ville un chemin qui permet de suivre les berges du lac sur une petite distance.

Le lieu est sympa. Le lutin s’amuse à repérer des poissons dans le lac.

Nous passons devant un bâtiment qui a l’air d’être à la fois restaurant et point de départ pour plusieurs activités sur le lac. Il s’agit du Lido, un établissement connu de la presqu’île.

On y trouve également une plage gratuite.

Zone termale ?

Juste après nous croisons des sortes de bassins délimités par des grosses pierres.

Alors, sur le moment, j’ai trouvé que l’endroit sentait FORT les égouts (mais genre beaucoup beaucoup). En écrivant l’article il semblerait que l’endroit soit une source thermale. (mais je ne suis vraiment pas sûre)

Donc au final je ne sais pas quoi penser.

Nous continuons encore un peu, mais rapidement le chemin disparait et laisse place à de larges rochers. Si on aurait pu continuer à pied, avec la poussette c’était inenvisageable.

Nous avons donc rebroussé chemin.

La promenade au bord du lac de Garde. L'endroit est très vert : le chemin semble longer un parc arboré.
Vue sur la berge du lac de garde, on voit un petit bâtiment au loin. (un bout du château de Sirmione ?)
Vue sur le lac de garde. On voit la rive opposée qui semble très éloignée. Un bateau passe.
Au premier plan, des herbes et de la végétation.

Rapidement un embranchement nous permet de remonter vers le parc Maria Callas (encore elle ! )

Nous traversons l’espace vert en savourant la fraicheur de l’ombre des arbres.

Et continuons plus en avant en direction de l’autre côté de la presqu’île. En effet, d’après google maps, il y aurait un point de vue à cet endroit.

Nous passons devant de grandes villas et hôtels, et arrivons sur la rive opposée.

La vue est effectivement sympathique.

Un mur avec un panneau indiquant "Parco Maria Callas"
Une large allée bétonnée dans le parc Maria Callas
Un chemin descend vers la rive du lac où on aperçoit un ponton
Un chemin qui longe la rive du lac à Sirmione. Il passe le long d'un mur duquel dépasse des arbres en fleur
Un ponton de bois. Quelques oiseaux sont posés dessus. On voit le lac et la rive opposée derrière.

Nous en profitons pour nous poser quelques instants. Et, avisant des galets sur le bord, j’apprend au lutin à faire des richochets, pendant que le schtroumpf découvre la joie de jeter des gravillons dans l’eau.

Un simple moment en famille comme on les aime.

Nous avions promis au lutin de ne pas rentrer trop tard pour qu’il puisse profiter un peu de la piscine de notre logement, nous avons donc ensuite repris la route de la voiture.

Nous n’avons même pas tenté la navette de retour, et en avons profité pour déguster une gelato sur le trajet du retour.

Autres activités à Sirmione

Bon, on ne va pas se mentir, si ma visite a été sympa, je n’ai du tout testé les activités du coin !

Mais si vous arrivez à ne pas louper votre arrivée sur place comme moi et que vous avez donc un peu plus de temps, il y a plein de choses à faire !

Chateau des Scaligeri

J’ai déjà parlé du Château que l’on peut admirer en rentrant sur la presqu’île. Il date du XIIIeme siècle, et, de ce que j’ai compris, on visite principalement le chemin de ronde, ce qui offre une vue un peu en hauteur.

-> Site officiel (anglais)

Église San Pietro in Mavino

Une petite église, la plus ancienne de Sirmione (VIIIeme siècle), qui propose de jolies fresques à l’intérieur ainsi qu’un agréable jardin d’oliviers.

-> Site officiel (italien)

Grotte di Catullo

Rien de moins que les plus importantes ruines romaines du nord de l’Italie. On visite les restes d’une grande villa Romaine (en profitant d’un magnifique panorama sur le lac)

Honnêtement, c’est la visite que je regrette le plus de ne pas avoir fait !

-> Site officiel

Profiter du lac

Évidement les propositions pour profiter du lac de Garde de manquent également pas.

J’ai déjà mentionné le Lido qui possède une plage gratuite et propose des locations de canoes et pédalos.

Mais vous trouverez aussi une foule de proposition de croisières sur le lac. Les points de départs ont l’air répartis dans la zone autour du château.

Où manger à Sirmione

Mon coup de coeur perso a été le premier restaurant (un peu à l’écart de la vieille ville) : ”Trattoria al Porticciolo Ristorante & Pizzeria”

On a super bien mangé sur la terrasse qui donne sur le lac, que demander de plus ?

-> Site officiel

Le restaurant Trattoria Porticciolo : on voit un bâtiment jaune qui dépasse d'un mur de plantes. Le lac de garde est juste à côté.

Lors de mon second passage, j’ai mangé au “Al Boccondivino”

-> Site officiel

Où se garer à Sirmione

Le nerf de la guerre, la question, le point sensible !

Où se garer à Sirmione ?

Les parkings ne manquent pas, mais comme j’ai pu le constater, et de façon très logique, les parkings les plus proches de la vieille ville se remplissent rapidement.

Pour ma première visite je me suis garée au parking : Via Salvo D’Acquisto, 22 Parking

À peine mieux situé, pour ma deuxième visite j’ai laissé la voiture au Via Bagnera parking lot. (une partie des places sont gratuites, faite attention si c’est votre cas ou non ! )

Où dormir près du lac de Garde

J’ai séjourné à agriturismo dal checco. Plus proche de Vérone que du lac, mais une belle option si vous souhaitez un logement pour profiter des 2 lieux.

Mentions spéciale pour le petit déjeuner avec des gâteaux maison !

-> Site officiel

Pour votre séjour en Italie, je vous conseille de chercher un agriturismo. L’agritourisme a vu le jour en Italie et repose sur des logements « à la ferme » qui ne peuvent être proposés que par des agriculteurs.

De notre expérience on a eu des supers logements, des supers accueils et des supers petits déjeuners avec des produits locaux.
Pour en savoir plus sur l’agritourisme.

J’ai trouvé pas mal de mes logements sur ce site.

Je vous mets également une carte booking des logements dans la région.

En tant qu’affiliée, je gagne une petite commission si vous effectuez une réservation en venant de mon blog. Évidement vous ne payez pas plus cher. Et c’est une façon de soutenir le blog.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaire(s)

  • avatar de ElodyLovesTravels

    ElodyLovesTravels - 19/02/2024

    Et bien dis donc en effet ce fut une sacrée aventure pour y arriver !! 🙂 Mais ça en valait la peine, c’est très joli !!

    • avatar de Puce

      Puce - 23/02/2024

      Oui, vraiment l’univers ne voulait pas qu’on y aille. 😀
      Effectivement c’est très joli, parfait pour une petite journée tranquille durant un road-trip!
      Maintenant pour vraiment profiter du lac de Garde je pense que j’irais probablement ailleurs (ça n’est pas les coins sympas qui manquent dans le coin)