Le Duomo de Milan, la visite aux mille facettes

Le Duomo est probablement une des visites incontournables de Milan.

Au détour d’une rue, apparait sa silhouette blanche qui découpe le ciel de la dentelle de ses flèches et statues.

 

Duomo de Milan

 

On se rapproche, et les nombreux éléments qui recouvrent cette cathédrale se dévoilent. Finalement, arrivé au pied, et on ne peut être qu’impressionné par son foisonnement de détails.

Faites le tour, admirez-là, elle en vaut la peine ! Vous avez sous les yeux la troisième plus grosse église au monde… et une des rares à autant se dévoiler lors de sa visite…

Est-ce que ça vaut justement la peine de la visiter ?

Je suppose que si vous êtes arrivé sur cet article vous n’êtes pas complètement allergique aux églises, dans ce cas, c’est un grand oui !

Car au delà de la traditionnelle visite de l’intérieur, le Duomo propose une visite très complète que l’on n’a pas spécialement l’habitude d’avoir dans ce genre de lieu.

 

Duomo de Milan

 

Duomo de Milan

Duomo de Milan

 

 

Visite des terrasses du Duomo

C’était LA partie de la visite que j’attendais avec impatience, marcher sur le toit de la cathédrale !

Oui il en faut peu pour m’enthousiasmer.

Mais quand même, ça n’est pas tout les jours qu’on peut faire ce genre de promenade !

Vous n’avez jamais été frustré au pied d’une cathédrale de ne pas voir les détails du sommet de près ?

Direction donc le toit du Duomo pour la première partie de la visite. Selon votre billet vous monterez à pied ou en ascenseur.

Pour nous c’était l’ascenseur (j’explique plus bas dans l’article les différents types de billets et comment et pourquoi nous avons fait notre choix ). Si vous montez à pied, les divers témoignages que j’ai lu disent que ça se fait assez facilement.

Le tour des terrasses vous emmène sur les cotés de la cathédrale et sur le toit central.

L’occasion de voir de près les détails qui vous intriguaient depuis le sol, mais aussi de profiter d’une jolie vue sur Milan.

 

 

Duomo de Milan

 

Duomo de Milan
Duomo de Milan
Duomo de Milan

 

Duomo de Milan

 

 

Vous passez sous les enfilades d’arcs-boutant, côtoyez les gargouilles, découvrez tout un monde de sculptures caché aux passants restés en bas.

Après avoir fait le tour par les cotés, vous arrivez sur la face avant du Duomo. Vous montez alors un petit escalier et arrivez au milieu du toit.

C’est bizarre de se dire qu’on est sur le toit d’une église. Le sol est recouvert non pas de tuiles, mais de grandes plaques de marbre, le tout légèrement en pente, nous faisant marcher un peu de guingois.

De ma visite des terrasses, je retiendrais le foisonnement de détails, et la sensation d’être dans les murs de la cathérale, mais aussi la vue sur la ville et la sensation de hauteur plus importante que lorsqu’on regarde le duomo du sol.

C’est une fois en haut qu’on se dit “ha oui quand même”.

Le temps de profiter un peu de l’endroit, et je prend le chemin inverse pour descendre découvrir l’intérieur du bâtiment…

 

À l’intérieur du Duomo

L’intérieur du Duomo, c’est… grand !

Ce qui marque le plus c’est la hauteur. La hauteur des colonnes, impressionnantes, couronnées de statues qui nous observent et nous obligent à nous tordre le coup pour leur rendre leur regard.

Mais aussi la hauteur des vitraux, impossibles à regarder dans leur ensemble, obligeant les yeux à faire des vas et viens.

Autant l’extérieur du bâtiment est clair et éblouissant, autant l’intérieur reste sombre, mettant en avant les couleurs vives des vitrages.

 

Duomo de Milan

Duomo de Milan

Duomo de Milan

 

Duomo de Milan

 

 

Évidement le Duomo reste une cathédrale gothique assez classique vue de l’intérieur, l’originalité de la visite est dans ses terrasses.

Néanmoins l’intérieur propose deux petits éléments bonus un peu cachés: la crypte et la zone archéologique.

 

La Crypte du Duomo

Sous le cœur, une petite crypte est accessible. On devine sa présence à travers les fenêtres dans le bas du coeur. Une fois en bas, on peut voir deux salles. Dans l’une reposerait Saint-Charles.

 

Duomo de Milan

 

La Zone Archéologique

À l’intérieur du Duomo, dirigez-vous vers la facade avant. Vous trouverez un escalier descendant et vous emmenant sous la place. L’occasion de se rendre compte que la place n’a pas toujours été le grand espace dégagé qu’elle est aujourd’hui, mais a abrité une multitude d’édifices.

 

Duomo de Milan - zone archéologique

 

 

Le musée du Duomo

La dernière partie de la visite se passe dans un bâtiment sur le coté de la cathédrale : le musée du Duomo.

Il s’agit d’un musée présentant diverses pièces de la cathédrale remplacées lors des rénovations, sculptures, gargouilles, tapisseries, vitraux,…

Tous ces détails que l’on observe normalement de loin, sont exposés ici pour le bonheur des yeux.

La visite dure environs une demi-heure et c’est certainement un plus qui complète très bien la visite de la cathédrale.

 

Musée du Duomo de Milan

 

Musée du Duomo de Milan Musée du Duomo de Milan

 

Musée du Duomo de Milan

 

 

Comment acheter ses billets pour le Duomo de Milan

Alors je vais être honnête et directe: nous avons cassé notre tirelire et avons opté pour des billets coupe-file.

Nous étions à Milan en pleine canicule de juillet, et la file pour acheter un billet normal demandait de rester plus d’une heure en plein soleil. Avec le lutin c’était juste injouable. Je déteste de concept de “si tu as de l’argent tu passes devant tout le monde”, mais là il faisait vraiment chaud, et la file était vraiment longue.

Il existe deux pass en fast track: uniquement la visite des terrasses (22€) , ou la visite “totale” : terrasses, intérieur de la cathédrale, crypte, zone archéologique et musée (25€).

Donc autant dire que le pass A n’a pas retenu notre attention, et nous avons mis les 3€ de différence pour pouvoir faire la visite complète.

Le billet Fast-Track est valable durant 72 heures.

Vous disposez donc de 3 jours pour faire l’entièreté de la visite. Ce qui est aussi un plus de ce billet, ça permet d’étaler les différentes visites pour éviter de faire une over-dose de Duomo.

 

Le bon plan étant donc d’arriver en fin d’après-midi, c’est le moment ou il n’y a littéralement plus personnes aux guichets pour prendre votre entrée. Accéder au terrasses dans la lumière de fin de journée peu avant la fermeture, et revenir le lendemain faire le reste de la visite.

Si vous prenez un billet normal ( sans coupe-file ), il faudra à l’inverse arriver tôt. En fin de journée les zones à visiter ferment les une après les autres et vous risquez de ne pas pouvoir tout faire.

Tant tous les cas je vous conseille de prendre une visite qui comprend au moins les terrasses, c’est selon moi la partie à ne pas manquer.

 

Info pratiques

  • Entrée: Pass complet classique : 12€ (fast-track : 25€)
  • Tenue correcte exigée : jambes couvertes jusqu’au genoux, et épaule couvertes. (astuce perso: j’ai toujours un pantalon en coton élastique que je peux facilement passer au dessus de mon short dans mon sac + un petit foulard pour couvrir mes épaules)
    ! Si vous n’avez pas de quoi vous couvrir vous devrez acheter une chasuble en plastique (moche), autant venir équipé donc. 😉
  • Pour faire la totalité des visites je pense qu’il faut compter entre 1h30 et 2h30 (dépendamment du nombre de photos que vous faites)

 

Ce que je retiendrais de ma visite du Duomo : ces aspects différents de l’édifice qui se dévoilent et sont accessibles aux visiteurs.

Que ça soit sur les terrasses ou dans le musée, on se sent beaucoup plus proche et intéressé par le monument que si on n’avait qu’une visite “traditionnelle” de l’intérieur.

Ici on peut l’observer différemment et voir de près des détails qui sont normalement lointains.

 

 

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à l’épingler.

Visiter le Duomo de Milan

Vous pourriez aimer :

Catégories : City-trip, Europe, Italie, Milan et Voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.