Assister au Carnaval de Santiago de Cuba

Le carnaval de Santiago de Cuba est le plus important et le plus ancien de l’île. Quand j’ai appris qu’il se déroulait pile durant notre séjour, il était impensable que je rate ça !

Lorsque nous avions commencé à établir notre itinéraire, la question d’aller à l’extrême ouest de l’île se posait, et la présence de ce carnaval a clairement fait pencher la balance.

Le carnaval de Santiago dure une semaine, et durant cette période c’est la ville entière qui est à la fête.

Sachez que les dates changent chaque année, mais tournent autour du 20 au 30 juillet. Si vous êtes à Cuba à cette période, ça vaut peut-être la peine de vous renseigner…

Se déroulant au mois de juillet, le carnaval de Santiago de Cuba n’est pas un carnaval pré-carème. Il a néanmoins des origines religieuses: il fête en effet le Saint-Patron de la ville.

C’est aussi lors des festivités du carnaval que Fidel à lancé son attaque contre la caserne de Moncada à Santiago. Attaque qui échouera, mais qui marquera à la fois le début de son exil, et le début de la révolution cubaine.

 

Carnaval de Santiago de Cuba

 

Assister au carnaval de Santiago de Cuba

Pour assister au carnaval, il vous faut un ticket pour les tribunes. Sachez qu’il y a une tribune réservée aux touristes. Et comme de nombreux tours operators proposent le carnaval dans leurs circuits, il y a du monde.

Il n’y a cependant pas de problème pour acheter votre entrée, j’ai d’ailleurs acheté la mienne le jour même. Les tickets sont en vente dans les agences Cubanacan en ville. Par contre, si vous voulez une place au premier rang, il vaut mieux arriver tôt.

Évidement c’est le jour ou je suis tombée sur le Paladar le plus lent de toute l’île (et accessoirement aussi le moins bon). Je suis donc arrivée 10 minutes avant le début du cortège au point de rendez-vous indiqué sur mon ticket… Où il n’y avait visiblement pas de tribunes…

Si ça vous arrive, pas de panique, avancez vers le carnaval, repérez n’importe quelle tribune. Montrez votre ticket à la personne devant, elle appellera quelqu’un capable de vous guider au bon endroit.

 

Carnaval de Santiago de Cuba

 

Du coup avec tout ça les gradins étaient déjà biens pleins, et je me suis retrouvée au dernier rang. Avec ma petite taille je sentais que je n’allais pas voir grand choses… mais aussi, j’étais vraiment mal placée pour espérer prendre des photos.

Rage et désespoir.

Je sors quand même mon boitier pour repérer les angles les plus exploitables et faire mes réglages. C’est là qu’un des responsables de la tribune est venu me trouver: pour 10 CUC, je peux avoir un accès presse et prendre mes photos depuis la rue !

L’occasion en or !

Je n’hésite que le temps de m’assurer que ça ne dérange pas monsieur Puce que je le laisse seul et je me rends dans la rue, au niveau du cortège.

J’ai juste le temps de passer la sécurité que le carnaval commence. Autant qu’une fête, il s’agit aussi d’une compétition entre les différents quartiers de la ville. Chaque quartier à sa compagnie (comparsa) qui va défiler avec ses costumes, chars et sa fanfare de percussions et chants (conga) pour tenter de remporter le titre de l’année.

Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba
Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba
Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba
Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba
Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba
Carnaval de Santiago de Cuba

 

Carnaval de Santiago de Cuba

 

À minuit la fête est toujours en cours, et d’autres chars sont en train de se préparer au loin, mais ma journée commence à me rattraper. Monsieur Puce est aussi cuit que moi, nous décidons donc de couper court aux festivités et prendre le chemin de la casa.

Même si nous avons 40 minutes de marche jusqu’à notre logement, la ville entière est à la fête et nous passerons une nuit rythmée par les musiques et les rires.

Car si le cortège du carnaval se déroule sur le Malecon, le front de mer, c’est la ville entière qui est en fête durant une semaine.

 

Street food dans les rues de Santiago pendant le carnaval

 

Le Carnaval Infantile, ou carnaval des enfants

Le Carnaval Infantile est le carnaval des enfants. Il se déroule la semaine avant le carnaval “officiel”.

Par un heureux hasard du calendrier, nous sommes arrivés à Santiago le dernier jour de celui-ci.

Faute d’accès aux tribunes, je me suis contentée de regarder les départs des compagnies d’enfants en début de cortège.

Si vous êtes à Santiago avant le carnaval officiel, le carnaval infantile est une très belle alternative.

Sachez juste qu’il commence plus tôt: le coup d’envoi des festivités des enfants est à 19h.

 

Carnaval infantile de Santiago de Cuba

 

Carnaval infantile de Santiago de Cuba
Carnaval infantile de Santiago de Cuba

 

Carnaval infantile de Santiago de Cuba
Carnaval infantile de Santiago de Cuba

 

Infos pratiques

  • Les dates du carnaval varient d’une année à l’autre, pensez à les vérifier avant de partir si vous souhaitez y assister.
  • L’entrée au carnaval coute 5CUC – l’accès à la rue pour les photos 10CUC.
  • Si vous vous rendez à Santiago en dehors de la période du carnaval, sachez qu’il existe un musée dédié à cet évènement.
  • Les boules Quies sont définitivement indispensable pour séjourner à Santiago à cette période.

 

Si cet article vous a inspiré, merci de l’épingler !

Eplinglez mon article sur le carnaval de Santiago !

 

Vous pourriez aimer :

Catégories : Amérique, Cuba et Voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.