Façade du château de Grignan vue depuis les terrasses

Grignan, visite épistolaire

France - 09/09/2021

Grignan a été une journée mémorable de mon voyage en Drôme ! Situé à la frontière entre la Drôme provençale et la Drôme des collines, entre champs de lavandes et grillons, se dresse un piton rocheux. C’est notre destination du jour !

Au sommet, le château de Grignan, l’attraction phare du village, et un des 3 châteaux principaux de la Drôme. À ses pieds, s’étends le village en lui-même, qui n’a pas volé son label de plus beau village de France.

Pur hasard du calendrier, mon passage à Grignan a eu lieu durant le festival annuel de la correspondance. Ajoutant ses ambiances au charme du lieu, pour une visite d’autant plus enchantée !

Vous l’aurez compris, je garde un très bon souvenir de ma journée dans ce village de la Drôme, et je ne peux que vous conseiller d’y faire un tour si vous êtes de passage dans la région.

Vue sur Grignan et son château perché au sommet d'un piton rocheux

Visiter le château de Grignan

La visite incontournable de Grignan est bien sûr son château ! Chauffez vos jambes parce que ça grimpe !

Le centre du village étant piéton, il faudra laisser votre voiture un peu à l’écart et attaquer la montée vers l’entrée du monument à pied.

Je suis arrivée en milieu de matinée, et la chaleur de la canicule estivale est déjà bien présente. J’avoue qu’outre l’intérêt de la découverte de ce lieu historique, la perspective de m’abriter quelque temps dans la fraicheur de vielle pierres est alléchante !

Une fois mes entrées en poche, je me dirige vers la cour afin d’enfin découvrir la façade du château de Grignan.

Devant ce dernier, une immense scène entourée de gradins : durant l’été, le château accueille en effet des représentations théâtrales nocturnes.

Celles-ci sont assez réputées de ce que j’ai compris, pensez à vous renseigner si ça vous intéresse ! Dans mon cas, avec un petit lutin de 6 ans, y assister n’était pas envisageable.

Spoiler alert : si vous trouvez que la scène (et surtout ses gradins) vous empêche de bien voir la façade et/ou d’en prendre une photo : pas de panique, une fois sur les terrasses, après la visite intérieure, vous aurez une sympathique vue du château !

Façade du château de Grignan vue depuis les terrasses

L’intérieur du château est somme toutes assez classique.

Contrairement au château des Adhémar de Montélimar, le château de Grignan est meublé.

Quelques histoires agrémentent la visite comme celle de l’annonce de la visite du roi au château… Je ne vous en dis pas plus afin de vous laisser la découvrir sur place !

Et bien sur, une grande partie de la visite parle de Madame de Sévigné,

Grignan et Madame de Sévigné

Madame de Sévigné, aussi appelée la comtesse de Sévigné, est une auteur classique de style épistolaire.

Ce sont notamment ses nombreuses lettres échangées avec sa fille, la comtesse de Grignan, qui sont parmi les plus connues.

Madame de Sévigné est donc une personnalité fortement rattachée au château de par son œuvre, mais également de part ses nombreuses visites dans l’édifice.

Elle y avait d’ailleurs des appartements qui lui étaient réservés.

L’audio-guide fantôme

Alors ce passage, c’est l’anecdote rigolote post-retour de vacances !

Le château de Grignan ne propose pas d’audio-guide. Pourtant, par un jeu d’associations dont seule la mémoire à le secret, je suis PERSUADÉE d’en avoir eu un !

Je me revois l’écouter en observant certains plafonds travaillés, ou en admirant le cabinet d’ébène… Et même le rapporter à la fin de la visite !

Mais force est de constater après avoir cherché des heures des informations pratiques sur ce dernier : il n’existe pas !

Par contre ce qui existe de façons certaine, et qui explique ce souvenir étrange, c’est la présence de visites guidées qu’on croise de façon régulière, et d’un staff présent et enclin à donner des informations tout au long de la visite. (en plus des panneaux explicatifs)

Je pense entre-autre à la charmante dame du staff (guide? Historienne?) qui a longuement parlé des appartements de madame de Sévigné avec le lutin, lui donnant plein de d’explications de façon très pédagogique.

Pas d’audioguide donc pour le château de Grignan, mais des informations très complètes sous forme de panneaux, éventuelles visites guidées croisées,…

La visite du château de Grignan se termine par la découvertes des terrasses, offrant une superbe vue sur la région !

Une superbe vue dégagée, avant de plonger pour la suite de la journée : direction les petites rues du village de Grignan !

Escaliers du château de Grignan. Ces derniers ont de jolies rampes en fer forgé.
Plafond vouté en ogive au château de Grignan. On peut observer des décorations peinte dessus, nottamment un médaillon portant les mentions de l'ancien compte de Grignan, Louis Adhémar de Monteil
Salle du château de Grignan. Les murs sont couverts de bois et papier peint, avec quelques peintures accrochée. Des chandeliers en fer forgé sont également fixés à ces derniers à intervalles réguliers. On aperçoit dans le fond une massive cheminée en pierre claire.
Vue depuis les terrasses du château de Grignan. On peut voir une partie du village en contrebas et des champs de lavande en fleur. Plus loin, on aperçoit des forêt et collines.

Se promener dans Grignan

Si le château de Grignan est le point d’intérêt historique et culturel, il serait vraiment dommage de limiter son passage dans le village à sa seule visite.

Une fois sortie du château, je pars donc flâner dans les ruelles du village.

Avantage : dans ce sens-ci ça descend !

Je me promène au gré de mes inspirations, droite, gauche,… À chaque embranchement je me laisse porter au hasard des directions, selon le passage qui me semble le plus avenant.

Le verdict est rapide : Grignan, c’est beau !

Et pour ne rien gâcher, il se trouve que je découvre le village en plein festival de la correspondance…

Vue sur une petite rue de Grignan. Les maisons sont en pierre jaune-orangée, et une plante grimpante décore l'une d'elles.

Découvrir le festival de la correspondance de Grignan

Dans un clin d’œil appuyé envers la Marquise de Sévigné et ses échanges épistolaires avec sa fille, Grignan accueille chaque année le festival de la correspondance.

Le temps d’un long week-end début juillet, le village s’anime autour de cette thématique.

Plusieurs animations prennent place à différents endroits de la ville : remises de prix, rencontres, séances de lecture,…

Les rues se remplissent de vendeurs de livres d’occasions.

Et de temps en temps, on croise des chambres d’écriture : des lieux qui mettent à votre disposition papier, plume, encre, et enveloppe. Vous permettant de rédiger une missive que la mairie enverra gratuitement.

En bref, un chouette évent, qui ajoute une belle ambiance dans les rues et ruelles parcourues

Panneau accroché à un portail en fer indiquant une chambre d'écriture
Armoire remplie de livres d'occasion

Visiter l’imprimerie Colophon

Dernière visite de notre journée à Grignan : l’imprimerie Colophon et son petit musée.

En tant que graphiste, j’avais repéré bien à l’avance ce musée et comptait bien aller y jeter un œil !

Le thème abordé est bien sur l’impression et la typographie, et la visite se divise en 3 parties.

On commence par découvrir les anciens ateliers d’impression. L’occasion de voir d’anciennes machines, des meubles remplis de casses (les fameux caractères en plomb ou bois). Le tout dans une ambiance sonore et entouré de jolies compositions typographiques.

La visite continue dans les cellules de l’ancienne prison de Grignan. Cette zone est dédiée aux anciennes techniques d’écriture : machines, plumes,…

Et on termine ce sympathique tour par la découverte des ateliers typographiques actuels de l’imprimerie. Où pour cette partie les typographes seront présents pour expliquer le fonctionnement des machines et répondre à vos questions.

En bref une jolie petite visite et qui s’inscrivait parfaitement dans l’ambiance du festival de la correspondance !

Panneau en fer avec des lettres évidées indiquant "Les ateliers d'imprimerie du 19 siecle"
Panneau de rue sur un mu en pierre indiquant "Rue de l'imprimerie"
Vielle machine d'imprimerie
Séries de vielles machines à écrire mises en scène dans l'ancienne prison

Info pratiques

Le château de Grignan

L’entrée coute 8€, 6€ en tarif réduit.

Comptez 10€ pour une visite guidée (8€ en tarif réduit)

Pour les personnes à mobilité réduite, il existe un emplacement de parking devant le château, mais il vous faudra prendre contact avec ce dernier avant votre visite afin d’organiser votre venue.

Site officiel

Le festival de la correspondance de Grignan

Le festival à lieu début juillet. Vous pouvez trouver toutes les infos sur l’édition de l’année en cours (dates, programmation,…) sur le site officiel.

Imprimerie Colophon

L’entrée du musée coûte 5€ (4€ pour les 12-18 ans, et gratuit pour les moins de 12 ans).

Site officiel


Si vous avez d’autres questions ou des conseils à ajouter sur Grignan et sa région, n’hésitez pas à poster un commentaire ! (ou juste pour me dire merci si cet article vous a été utile ! )

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à l’épingler et le partager !

Une journée à Grignan, que voir, que faire ?

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’office du tourisme de la Drôme et le château de Grignan que je remercie chaleureusement pour leur invitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.