Séjour dans la vallée de Vinales – mes conseils

Quand on commence à préparer un voyage à Cuba, Vinales est un nom qui revient souvent dans les incontournables de l’île.

Il faut dire que la région a de quoi intéresser. D’un côté ses paysages entourés des typiques mogotes, de l’autre la culture du tabac, impossible à ne pas associer aux célèbres cigares cubains.

Et puis, c’est toujours agréable une petite mise au vert non?

 

Vallée de vinales

En route vers la vallée

Après l’intensité de La Havane, la nature verdoyante de la vallée est une véritable bouffée d’oxygène. Et l’arrivée par la route est spectaculaire, avec au loin ses célèbres mogotes  qui découpent l’horizon.

Les mogotes sont des collines arrondies typiques des Caraïbes, et particulièrement de la vallée de Vinales. Vous êtes donc au bon endroit pour admirer ces fameuses montagnes en forme de pain de sucres.

 

Se loger à Vinales

Sachez qu’à Vinales, il y a beaucoup (beaucoup) de casa particular. N’ayez vraiment pas peur d’arriver sans logement réservé. Même si il n’y en a qu’une poignée qui s’affichent sur internet, gardez en tête qu’à Cuba l’accès au web reste compliqué, et toutes ne peuvent donc pas avoir une présence en ligne en ligne.

Sachez aussi que les adresses des guides sont littéralement prises d’assaut. Ça n’est pas trop la peine d’espérer arriver dans une de ces références sans avoir réservé.

Mais ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver votre bonheur. Il suffit de se promener avec ses sacs pour recevoir des propositions dans tous les sens.

Rien de bien méchant ni de lourd, si vous refusez poliment, les gens n’insisterons pas.

Je vous conseille de chercher dans les petites rues annexes à la rue principale, côté nord. C’est par là que vous aurez la plus belle vue sur les mogotes.

Personnellement je me suis retrouvée dans la casa “Alejandro y Alexander” située sur la Calle Adella Azcuy Norte. Les hôtes sont adorables et d’une gentillesse remarquable. Votre chambre donne sur une terrasse couverte, ou vous prendrez vos petits déjeuners avec une vue imprenable sur les mogotes.

vue sur les mogotes

Vue de la terasse de la chambre

Je vous conseille chaudement de rester en casa particular, mais si vous préférez un hôtel plus classique, il y en a deux à proximité de Vinales : La Ermita et Horizontes Los Jazmines. Réputés pour avoir une belle vue sur la vallée.

À pied dans la vallée, entre nature et fabrication de cigares

Si comme moi la vue des Mogotes de loin vous suffit (je pense que c’est avec une petite distance qu’on apprécie au mieux leur silhouette), sachez qu’il y a de nombreuses possibilités d’activités au cœur de la vallée.

Le plus simple, économique et instantanée : simplement vous promener dans la ville et ses alentours. Vinales est riche en ambiances, et se prête très bien aux promenades sans but.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur le lieu (et que vous êtes au niveau 0 en espagnol, et donc dans l’impossibilité de discuter spontanément avec les cubains), il existe des promenades guidées dans la vallée.

Il y a beaucoup de guides francophones, donc même si le tour est annoncé en anglais, et que vous avez du mal avec cette langue, n’hésitez pas à demander si des explications en français sont possibles.

La promenade vous emmène dans la campagne. Quelques arrêts calculés pour présenter certaines plantes et coutumes locales.

 

Et bien sur la visite d’une ferme de tabac !

Vinales se situe dans la province de Pinar Del Rio, qui est réputée pour produire les plus belles feuilles au monde. (rien que ça)

Bien que je ne fume pas, l’image des cigares fait partie de Cuba, j’étais donc curieuse de découvrir cette facette de l’île.

Comme ma visite de situait en dehors des périodes de récoltes, les champs étaient au repos ou en cultures alternative. Je n’ai donc pas pu voir les plants.

Mon premier arrêt a été un séchoir à tabac, dans lequel quelques feuilles sont laissée hors saison afin de pouvoir présenter le fonctionnement aux visiteurs.

Feuilles de tabac en train de sécher

Feuilles de tabac en train de sécher

 

Deuxième arrêt dans une maison du village. Ou nous avons droit à une démonstration de roulage de cigare :

Démonstration de roulage de cigare - Vinales
Démonstration de roulage de cigare - Vinales

 

Démonstration de roulage de cigare - Vinales

 

Fun-fact: savez-vous que les graines de tabac sont parmi les plus petites au monde?

Graines de tabac

Graines de tabac

 

La promenade se poursuit entres champs et prairies. Après les quelques jours à La Havane, j’apprécie l’air frais de la campagne.

Régulièrement nous croisons d’autres groupes de promeneurs, à pieds, à cheval ou à vélo.

marmite en train de cuire
entrée d'une cafétaria au milieu des champs

 

Après une petite heure, le guide propose un arrêt dans une cafétéria perdue au milieu de rien. On nous propose un verre de la spécialité : jus de fruits frais, rhum, morceaux de fruits frais. Rien qu’à l’intitulé on sait que ça va être bien, et vu la chaleur et le fait qu’on n’a pas mangé depuis un moment on sait qu’on va être bien.

Finalement c’était très léger en rhum et vraiment très bon.

Après cette pause le groupe reprend la direction de Vinales, et la balade se termine.

C’est vrai que je m’attendais à une marche un peu plus longue et plus soutenue. Mais avancer tranquillement en écoutant le guide était tout de même très agréable.

Cuba - mogotes dans la vallée de Vinales

Tranquille

Pas de difficultés particulière dans ces promenades.

Pensez tout de même à mettre des chaussures correctes pour marcher et prendre de l’eau. (il fait chaud à Cuba)

D’autres façons de découvrir la vallée…

Vu qu’il est encore tôt lorsque nous regagnons Vinales, nous décidons d’enchainer sur une promenade équestre.

Coup de chance, l’itinéraire de cette dernière nous fait partir à l’opposé découvrant une autre partie de la vallée. (double coup de chance, nous étions les seuls lors de cette promenade)

Le niveau est adapté aux débutants. Monsieur Puce s’en est d’ailleurs bien tiré malgré quelques séances de trot qui l’ont bien secoué. (je soupçonne le guide d’avoir profité du fait que nous n’étions que deux)

Comme pour la promenade à pied, à mi-parcours on nous propose un verre dans une cafétéria perdue. La différence par rapport à ce matin est la vue panoramique sur la vallée que celle-ci propose.

vue sur la vallée de vinales

 

Après cette pause, nous repartons vers Vinales par le même chemin.

Peu importe l’heure,  vu la chaleur, je ne testerais pas la version de la découverte de la vallée à vélo. J’admire les personnes que j’ai croisé qui pédalaient en plein soleil…

Il faut être fou !

Oui parce que la vallée est loin d’être plate, c’est plein de petites collines.

Par contre autant en été il faut être fou, autant en hiver avec les températures plus douces, ça peut être très sympathique de passer entre les champs à vélo… À voir donc en fonction du moment de votre séjour.

 

Les Mogotes

Si voir les mogotes de loin ne vous suffit pas, sachez qu’il est possible de s’en approcher.

Vue sur les mogotes

Vous avez envie d’aller les voir de plus près ?

Que ça soit par vos propres moyen, via le bus hop-on / hop-off qui fait le tour de la vallée, ou en réservant une des activités qui y sont proposées. Les options ne manquent pas : promenades, spéléologie, baignades dans des grottes, et bien sur le fameux mur de la préhistoire.

Pour la spéléo, choisissez bien votre guide, certaines cavités sont apparemment assez compliquées, et les guides non accrédités parfois un peu souples sur la sécurité.

Le mur de la préhistoire : je ne comprends pas cette œuvre : Il s’agit d’un immense peinture sur une falaise. Commandée par Fidel pour attirer les touristes, elle représente des dinosaures, qui n’ont jamais vécu sur l’île. Par contre les agences vous le vendent lourdement ce mur… Je n’y suis pas allée, et les photos que j’en ai vu me confortent dans mon choix. Si vos pérégrinations vous font passer à coté allez peut-être jeter un oeil par curiosité, mais sinon je pense que ça ne vaut pas la peine de se déplacer juste pour lui.

La baignade, notamment dans la grotte de l’indien. Les écho que j’ai eu font état d’une attraction très touristique. Donc vous n’aurez pas le petit endroit secret des cubains, mais ça n’empêche pas d’apprécier la promenade et la baignade ! C’est quand même un accès possible pour tous pour dans des cavités des mogotes ! (dédicace à la claustrophobe que je suis et qui ne peut pas envisager une vraie sortie spéléo)

Vu que j’avais déjà prévu une mise à l’eau à Cayo Levisa lors de mon passage à Viñales, je ne suis pas allée voir la grotte de l’indien. Mais sans ça, il est très possible que poussée par la curiosité j’y serais allée faire un tour.

Parce que Vinales est aussi un bon point de départ pour une excursion d’une journée sur une plage paradisiaque: Cayo Jutias, Cayo Levica.

Si vous voulez en savoir plus sur Cayo Levisa, je vous invite à lire mon récit d’une journée sur cette île.

Coucher de soleil sur les mogotes

 

Mon avis sur Vinales

Vinales n’a définitivement pas volé sa place sur la liste des incontournables à Cuba. C’est une véritable plongée dans la campagne cubaine. Une rencontre authentique avec le cuba rural.

Oui la visite de la ferme à tabac ça a un côté touristo-touriste. Mais on n’est pas dans le délire de certaines destinations qui forcent les gens à vivre de manière “authentique” pour faire la démo aux cars de visiteurs.

camion partant pour les champs
calèche dans les rues de vinales

 

Vinales c’est la simplicité.

J’ai pris mes petits déjeuners avec des poules et cochons nains qui couraient en liberté.

J’ai croisé autant de calèches que de voitures sur la route.

J’ai aimé tous ce vert après La Havane.

J’ai aimé tout simplement.

 

 

Épinglez-moi !

Visiter la vallée de Vinales

Vous pourriez aimer :

Catégories : Amérique, Cuba et Voyage.

Pays : Amérique et Cuba.

Comments

  1. Super intéressant!
    Je ne savais pas qu’il était difficile de trouver un guide officiel à Cuba.
    J’hésite pour ma prochaine destination de voyage et ton article est une mine d’info.

    Lou Sarah

  2. Puce

    Salut, et merci !

    Trouver un guide officiel n’est pas compliqué, chaque ville a une agence Cubanacan qui propose les différentes excursions de la région.

    Par contre du coup, ce sont des visites très conventionnelles du style tour opérator.
    (on aime ou on n’aime pas 😉 )

    Si tu as des questions sur Cuba n’hésites pas. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *