Montélimar – Visite gourmande au Musée du Nougat & promenade urbaine

Parmi les spécialités de la Drôme, les gourmands connaissent évidement le fameux nougat de Montélimar.

Le nougat, pour moi, c’est une madeleine de Proust. Petite, je me souviens de ma grand-mère qui avait un tiroir à friandises. Une fois par jour, j’avais le droit d’en choisir une.

Avec concentration, dans un silence religieux, je faisais mon choix dans cette malle au trésor. Au milieu des sucettes, “chokotoffs”, et autres “Vosgiennes”, il y avait ces petits cubes blancs tachetés d’amandes.

Le nougat faisait partie de mes grands favoris.

Nougat

Tantôt je croquais dedans à pleines dents, d’autres fois, je m’amusais à séparer les goûts en grignotant les amandes en premier. Mais j’adorais définitivement.

Pour moi le nougat c’était chez “Oma”, et je ne me suis jamais vraiment posé de questions sur l’origine de la friandise, ni comment on la fabriquait.

Bien plus tard j’ai découvert ses origines provençales, et le fameux “nougat de Montélimar”.

Notre passage par dans la région était donc l’occasion de découvrir plus en profondeur cette spécialité. Si comme moi vous êtes gourmand.e et avez envie d’en savoir plus, direction le musée du nougat Arnaud Soubeyran !

La visite (gourmande) du musée du nougat ne vous prendra pas la journée, aussi ce passage sera sans doutes l’occasion d’aller explorer un peu plus la ville de Montélimar…

Le musée du nougat Arnaud Soubeyran

La première étape de notre visite a été de localiser le musée. Non pas qu’il soit difficile à trouver, mais lorsqu’en plein zoning commercial le GPS a annoncé que nous étions arrivés, j’avoue qu’avec Monsieur Puce on s’est un peu regardé avec interrogation. Nous n’avons pas l’habitude de trouver des musées entre un garage et un magasin d’ameublement.

Entrée du musée du Nougat
Montelimar - Musée du nougat

Mais nous étions bien au bon endroit ; l’enseigne du musée apparait un peu plus loin, le long de la route.

Le musée du nougat n’est donc pas dans la ville, mais en périphérie. L’avantage quand on est en road trip, c’est qu’il est du coup très facile d’accès. Il n’y a pas besoin de rentrer dans Montélimar, et on trouve facilement où se garer.

Pour la team sans voiture par contre, il faudra jouer des transports en commun pour y accéder.

Je reconnais que moi et mon aversion de ce genre de zoning, nous nous sommes un peu demandé où nous étions. Et au fond de moi, j’ai un peu eu peur de la qualité de la visite que nous allions faire.

Mais ces quelques doutes n’auront duré que le temps de marcher jusqu’à l’entrée. Une fois les portes passées, je me suis laissé porter par l’endroit le temps d’une visite très agréable.

Une histoire de famille

La visite dure environ une heure.

On parle miel et amandes, récoltes et terroir.

Le temps de découvrir la fabrication du nougat et l’histoire de la famille Arnaud-Soubeyran.

Musée du Nougat

Il faut dire que cette enseigne est la plus ancienne de Montélimar toujours en activité, tout un symbole.

Aujourd’hui, c’est la famille Honnoré qui a repris la fabrique.

La scénographie très récente du musée est un plaisir. Je dois vous avouer que la gourmande curieuse en moi a autant apprécié la visite que l’infographiste ! (ce qui est assez rare que pour le souligner ! )

Musée du Nougat
Musée du Nougat

Mention spéciale pour l’accueil des lutins : un carnet d’activité est prévu, et dans chaque salle une petite table et des chaises pour s’installer et pouvoir écrire !

Les parents connaissent ce désespoir de trouver un endroit où remplir ces fameux carnets (en général ça se termine par terre). Pas de ça ici donc, tables et chaises sont à disposition.

Musée du Nougat

L’audioguide est assez plaisant également, j’ai aimé l’idée de donner vie à M. Arnaud et Mme Soubeyran.

La fabrication du nougat de Montélimar en direct !

Après cette petite mise en théorie sur le nougat, on peut, avec un peu de chance sur les horaires, assister à diverses étapes de la fabrication des différentes confiseries en direct.

En effet, les ateliers de la fabrique sont visibles derrière de larges vitres.

Si j’ai bien compris, la fabrication du nougat est plutôt visible le matin.

Lors de mon passage, le nougat était en train d’être mélangé dans sa cuve… À la fin de la visite, avant de sortir du musée, je suis retournée voir la fabrique.

Une bonne idée ! Le nougat était terminé, et nous avons pu observer la dure tâche de le sortir pour le placer dans les moules.

Fabrication du Nougat
Fabrication du nougat

Donc N’hésitez pas à faire quelques aller-retours devant les salles, vous pourriez croiser des choses intéressantes !

Pour terminer la visite, les billets gourmands du musée donnent droit à une dégustation de produits. Du nougat blanc bien sûr (miam!), mais également du nougat noir et un calisson, deux très bonnes découvertes gustatives.

Musée du Nougat

Petit tour à Montélimar

La visite du musée étant assez courte, il nous restait du temps pour faire un tour dans Montélimar.

Notre premier arrêt a été le château des Adhémar, un château médiéval situé en plein cœur de la ville. 

Chateau des Adhémar - Montélimar

Le château des Adhémar

Une visite qui change des autres châteaux de la région, en effet, le château des Adhémar est aujourd’hui un centre d’art contemporain.

Pas d’intérieurs d’époque meublés donc, mais à la place, des expositions artistiques.

Vous aurez tout de même l’occasion de voir l’ancien bâtiment, l’occasion de profiter de la vue depuis le chemin de ronde et d’admirer certains détails de l’édifice.

Chateau des Adhémar - Montélimar

Le château des Adhémar est un des trois gros châteaux de la Drôme, avec Grignan et Suze-la-Rousse.

Pour ce qui est des expositions, ça dépendra du moment de votre visite.

Lors de mon passage, j’ai pu admirer des sculptures en amas de jouets de Thibault Franc et des sculptures en savon de Frédérique Nalbandian. Deux expositions en lien avec une thématique du moment autour de César (le sculpteur, pas le général romain).

Le lutin avait reçu à l’accueil une liste d’éléments à retrouver dans les sculptures de jouets. Une activité bienvenue pour l’aider à appréhender l’exposition et qui a bien aidé à le garder concentrer dans cette deuxième visite de la journée.

Chateau des Adhémar - Montélimar
Chateau des Adhémar - Montélimar

Petite promenade à Montélimar

Pour terminer la journée, j’ai marché un peu dans Montélimar. Il faut dire que toutes les villes et villages du sud ont un charme certain !

J’ai aimé me perdre dans ces ruelles étroites bordées de façades aux tons chaleureux. Après avoir longé quelques instants le Roubion, j’ai pris la direction du jardin public, au bord duquel j’ai trouvé un glacier ou passer un peu la canicule. Simple flânerie, mais beaucoup de plaisir à parcourir ces quelques rues.

C’est finalement une façon de visiter que j’aime particulièrement, juste marcher sans but et se laisser porter par les ambiances et les lieux.

Montélimar

Infos pratiques

Musée du Nougat de Montélimar :

  • Le billet gourmand est à 3€, possibilité de racheter un sachet de dégustation pour 1€ si vous n’avez pas réussi à tenir jusqu’à la salle de dégustation
  • Comptez 1€ de plus pour l’audioguide.
  • La visite dure entre 30 minutes et 1 heure.
  • Petit restaurant/salon de thé sympathique dans le musée
Petit restaurant au musée du nougat

Château des Adhémar

  • Entrée 6€, gratuit pour les moins de 12 ans
  • Possibilité de billets combinés pour les châteaux de la Drôme, valables un mois :
    – Billet 2 châteaux 13€ (parmi Grignan, Suze-la-Rousse et Adhémar)
    – Billet 3 châteaux 18 €(Grignan, Suze-la-Rousse et Adhémar)
  • Selon les expos, des activités enfants peuvent exister

Note : Article réalisé en partenariat avec le Musée du Nougat (que je remercie chaleureusement pour leur accueil). Les propos tenus dans cet article reflètent mon avis personnel par rapport à mon expérience sur place.

Découvrir le musée du Nougat à Montélimar... Un visite gourmande et insolite
Catégories : France.

Comments

  1. Merci infiniment pour ce très bel article, et la sincérité de vos propos, qui nous ravit! Très jolies photos que nous aurions plaisir à partager par exemple sur notre Instagram si c’est possible (avec votre signature et votre accord bien évidemment, nous vous laissons nous répondre par mail).
    L’équipe du musée du nougat – Fabrique Arnaud Soubeyran.

    • Puce

      Bonjour Gaëlle,
      Heureuse de lire votre retour positif sur l’article !
      Encore merci pour votre accueil dans votre joli musée. 🙂

    • Puce

      Merci !
      Je regrette de ne pas avoir eu un peu plus de temps pour me promener dans la ville, mais c’est un bel endroit dans une magnifique région. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.