Que faire à La Havane? Mon Top 5 des incontournables !

La Havane… Difficile de ne pas y passer lorsqu’on visite Cuba ! Pour beaucoup c’est même leur première rencontre avec le pays.

Nous avions décidé d’y consacrer 3 jours à l’arrivée… et nous y sommes finalement retourné 2 jours de plus à la fin, avec cette impression de retrouver une vielle amie… (et pourtant je préfère la nature aux city-trip, c’est dire !)

Une capitale figée dans un espace temps bien à elle, avec ses larges avenues qui ne sont pourtant pas engorgées de voitures… Beaucoup de vielles américaines bien sur, mais aussi quelques voitures plus récentes.

Et puis comme la plupart des voyageurs, on découvre Habana Vieja, la vielle Havane, avec ses maisons coloniales, certaines restaurées, d’autres tombant en ruine. Pas de publicité, pas d’embouteillages, pas de grandes enseignes commerciales. Cette étrange saveur d’être hors du temps.

La rencontre avec la chaleur ensuite (surtout si comme moi vous partez en plein été #ilFaitBeaucoupTropChaud). Apprendre à se déplacer dans les rues en se collant à l’ombre des murs. Et comme le jour décline et la chaleur baisse, voir les cubains sortir et envahir les rues. Ici les liens sociaux sont palpables, les gens se retrouvent devant chez eux, parlent, jouent au dominos pour les ainés, au foot pour les plus jeunes…

Je vous rapporte donc mes coups de cœur de mon passage dans cette ville… Option spéciale “quartier d’Habana Vieja”… Je vous conseille d’ailleurs vivement d’essayer de loger dans une casa particulare au sein de la vielle Havane !

Vue sur la Vielle Havane depuis ma chambre de casa particulare

Vue sur la Vielle Havane depuis ma chambre de casa particulare

 

1 – Visiter le Convento de San Francisco de Asís et monter au sommet pour une vue panoramique de la ville

Vous êtes fraichement arrivé à la Havane et vous cherchez par où commencer ? Quelle sera cette première visite qui aura ce gout de découverte ?

Nous voulions commencer notre voyage par l’incontournable tour de la ville en vielle américaine… Mais un plan de ville VRAIMENT mal fait donné par notre casa + la fatigue du voyage + on est des boulets… nous sommes partis exactement à l’opposé. (non mais vraiment le plan… même après 3 jours on continuait à le lire à l’envers… j’ai jamais vu un truc pareil !)

Bref… Nous voilà en bord de fleuve, pas du tout ce qui était prévu… Du coup en réorientant notre ballade, nous avons croisé l’ancien couvent de Saint-François d’Assise, Convento de San Francisco de Asís. Comme il faisait partie de notre liste, qu’il était devant nous, nous avons décidé d’en faire notre première visite.

Et bien, le hasard fait bien les choses!

Outre le bâtiment qui est très intéressant, la visite permet de monter au sommet de la tour et vous donnera une vue imprenable sur la ville et le Capitole.

Une belle façon de commencer que ce panorama !

Pour les musicophiles, sachez que la basilique dispose d’une très bonne acoustique et est donc le siège de nombreux concerts. Pour avoir eu la chance de visiter durant une répétition, je confirme cette information !

 

Vue sur le Capitole depuis la tour du couvent

Vue sur le Capitole depuis la tour du couvent

Répétition au piano dans la basilique.

Répétition au piano dans la basilique.

Vue de la place depuis la tour du couvent.

Vue de la place depuis la tour du couvent.

Tant que vous êtes près du couvent… longez la façade avant du bâtiment en laissant la place derrière vous… un peu plus loin sur la gauche, vous trouverez un ancien Wagon. Il s’agit du Coche Mambi, ancien wagon présidentiel datant d’avant la révolution (année de construction, 1912) et aujourd’hui transformé en petit musée historique. L’entrée est gratuite et vous permettra d’admirer le luxe raffiné de l’intérieur.

Salle à manger, chambres à coucher, tout est en état… Il n’y a que l’air conditionné qui n’est pas d’époque. 😉

L'ancien wagon présidentiel Coche Mambi, aujourd'hui mini musée en accès libre.

L’ancien wagon présidentiel Coche Mambi, aujourd’hui mini musée en accès libre.

 

 

2 – Faire un tour de La Havane en vielle américaine

Bon on ne va pas se mentir c’est LE TRUC INCONTOURNABLE quand on arrive à Cuba et La Havane !

Qui n’a pas cette image de vielle Chevrolet ou Cadillac en tête à l’évocation de Cuba?

Et puis ici, dans le décor figé hors de du temps de La Havane, vous ne pouvez que vous imaginer dans une de ces voitures rutilantes…

Pour s’offrir une de ces virées, rendez-vous devant le Capitolio. (enfin au moment de mon séjour le Capitole étant en rénovation, c’était devant le bâtiment voisin, le grand Théâtre que le parc automobile se trouvait)

Le départ des tours de la ville se fait devant le Capitole

Le départ des tours de la ville se fait devant le Capitole

La ballade d’une heure se négocie entre 30 et 50 CUC, pas donnée donc. À voir selon votre budget si ça vaut le coup. 🙂

Pour :

  • on on va pas se la raconter, on rêve quasi tous de le faire ! (et si vous le faite en fin de journée, la fin de ballade le long du Malecon est vraiment sympa )
  • Permet de sortir de la vielle Havane et voir des points plus éloignés et donc plus difficile d’accès (et pour lesquels il faudrait payer un taxi, par contre on ne s’y arrête pas )

Contre :

  • le prix
  • Vous aurez probablement l’occasion de faire un trajet en taxi “normal” dans une de ces voitures, elles sont loin d’être rare 🙂

Voilà c’est à vous de décider, je l’ai fait, et je ne le regrette pas, mais je peux concevoir que ça ne soit pas au gout de tous.

 

Tour de la Havane en vielle américaine, ça fait rêver !

Tour de la Havane en vielle américaine, ça fait rêver !

 

3 – Se promener dans la vielle Havane (Habana vieja) et rencontrer la vie populaire de la capitale ainsi que son street art

 

La vielle Havane est plus ou moins piétonne… à part quelques taxis collectivos et un ou deux touristes perdu dans leur voitures de location, il y a vraiment peu d’engins motorisés… Et vu l’état de certaines routes, on peut le comprendre !

On s’y promène donc très facilement à pieds. D’autant que s’il est vrai que la plupart des points d’intérêts touristiques se trouvent au nord près de la Calle Obispo, le reste du quartier possède un autre charme, plus brut, mais remplit d’ambiances ! N’hésitez donc pas à vous éloigner !

Après quelques mètres, les portes ouvertes sur des boutiques de souvenirs font place à des cubains assis sur le pas de leurs portes, parlant entre eux. Le faste de la Calle Obispo fait place à des façades coloniales qui n’ont pas encore été rénovées… Mais qui pourtant ont leur charme avec leurs couleurs délavées.

La Vielle Havane incite à la flanerie dans ses rues.

La publicité est interdite à Cuba, de même, pays communiste oblige, il n’y a pas de grands magasins ni grandes marques… Vous découvrirez donc une ville ou les panneaux lumineux sont remplacés par du street art et quelques peintures de propagandes, et les grandes enseignes par de petits mercados à peine visibles pour les non initiés.

Lors de votre promenade n’hésitez pas non plus à aller jusqu’au Malecon… Pourquoi pas y admirer un coucher de soleil ?

Rue de la Vielle Havane

Rue de la Vielle Havane

La vielle Havane

La vielle Havane

Propagande et street art, La Havane

Propagande et street art, La Havane

Peinture de propagande dans la Vielle Havane

Peinture de propagande dans la Vielle Havane

Peinture dans la vielle Havane

Peinture dans la vielle Havane

Street art dans la vielle Havane

Street art dans la vielle Havane

Rue de la Vielle Havane

Rue de la Vielle Havane

4 – Savourer un cocktail sur la terrasse de l’hôtel Ambos Mundos

Après une promenade sous la chaleur, quoi de mieux que de se poser un peu et siroter un mojito ?

Je vous emmène dans la Calle Obispo, dans l’hotel Ambos Mundos.

Entrez donc et prenez le viel ascenseur pour la terrasse… Si vous le souhaitez vous pouvez faire une halte au 5eme étage. En effet cet hôtel était un des points de chutes d’Ernest Hemingway, et son ancienne chambre est visitable moyennant quelques CUC.

Sur le toit, la terrasse vous offre une vue imprenable sur la cathédrale et la mer. Si le prix des boissons est un peu élevé, ça n’en reste pas moins un endroit agréable ou se poser un moment. Les tables ombragées sont souvent parcourue d’une légère brise rafraichissante, et l’on sirote son mojito en profitant de la vue au son d’un des nombreux orchestres qui animent les bars et resto.

Hotel Ambos Mundos

L’hotel Ambos Mundos

Vue sur la cathédrale depuis la terrasse de l’hotel

 

5- Sinuer entre histoire et propagande au musée de la Révolution

 

Alors spoiler alert : Cuba n’est pas au top dans la scénographie de ses musées… La plupart des musées sont des bonnes vielles vitrines poussiéreuses datant probablement de la révolution… mais derrière ces affichages un peu datés, le contenu reste bien réel. 🙂

*Comprendre que vous ne verrez pas de mises en scènes modernes avec ambiances sonores, vidéos, et éléments interactifs comme dans d’autres musées plus modernes…

Le musée de la révolution raconte sans grande surprise la révolution cubaine (étonnant, je sais).

Vous allez donc voir des cartes expliquant les principales batailles de cet évènement et faire connaissance avec de nombreuses figures de révolutionnaires… Sur fond de propagande.

Vous allez donc découvrir l’histoire de Cuba racontée par les vainqueurs. Les révolutionnaires sont adulés, on vous exposera des objets leurs ayant appartenu, racontant leur multiples exploits. Les opposants présentés à la limite de la caricatures du méchant de film hollywoodien.

Choix ironique, le musée de la révolution se trouve dans l’ancien palais présidentiel. Vous profiterez donc de votre visite pour découvrir le faste des leaders d’avant la révolution.

À l’extérieur du musée, le mémorial Granma, ou vous pourrez admirer divers véhicules issus de la révolution tels que le Yatch qui a servi à Fidel et au Che à rejoindre Cuba, ou la carcasse d’un avion venant selon les autorités Cubaines des USA, mais jamais reconnu – jusqu’à il y a peu – par ce pays.

Le Musée de la Révolution

Le Musée de la Révolution

Fresque murale dans le musée de la révolution

Fresque murale dans le musée de la révolution

Coupole du musée de la révolution

Coupole du musée de la révolution

 

Pour aller plus loin

La Havane propose bien évidement de nombreuses autres visites très intéressantes. Je vous ai présenté ici mon top 5.

Je vous conseillerais également:

  • Visiter la cathédrale et vous arreter un moment sur sa superbe place
  • Rentrer dans le palacio de los Capitanes Generales pour saluer la statue de Christophe Colomb, et visiter son musée avec ses curiosités comme ses cercueils immergés de malades d’atteints de variolle
  • Boire un cocktail dans un des anciens Palaces de la ville
  • Visiter le grand théâtre et son architecture rafinée, qui est resté un grand lieu culturel
  • S’éloigner un peu de la vielle havane et visiter l’immense nécropole de Christophe Colomb

 


Cet article vous a inspiré ? N’hésitez pas à l’épingler sur pinterest grâce à l’image ci-dessous !

top-havane-pinterest

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories : Conseils de voyage et Voyage.
Pays : Amérique et Cuba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *