Comment j’ai découvert que j’étais une licorne

Il y a 6 mois, j’ai fais une double découverte qui allait bouleverser ma vie:

  • Les licornes existent
  • Je suis une licorne

(non je ne suis pas devenue folle, pas besoin d’appeler l’asile de suite)

 

 

 

Comment ça a commencé…

Tout à commencé par une notification facebook… une super amie, Oléanie (Olé) de son pseudo, m’avait invité dans un groupe.

“Gestion budgétaire, entraide et minimalisme… bienvenue en licornie”

Gestion budgétaire? Elle s’est trompé Olé ou bien?

J’ai pas de problèmes de budget…

Bon cette histoire m’intrigue, je clique.

 

La publication épinglée du groupe contient une vidéo qui se lance… une succession de personnes m’expliquent alors ou je viens de mettre les pieds…

GBEM (Gestion Budgétaire, entraide et Minimalisme) est un groupe de gestion budgétaire orientée par l’ÉCOLOGIE, le MINIMALISME, et l’ÉTHIQUE.

Le but de ce groupe n’est pas d’apprendre à faire des économies à tout prix, mais de favoriser les valeurs d’entraide et de simplicité, ainsi que de consommation responsable.

Écologie, éthique… ça me parle déjà beaucoup plus…

Le groupe a également une charte incitant ses membres à faire des commentaires constructifs et bienveillants. On n’est pas ici pour juger ou être négatif, mais avancer, à son rythme, de façon positive dans une direction qui nous plait.

Je scroll un peu la page, et je découvre un véritable annuaire de bon plans pour mieux trier ses déchets, consommer moins, réduire son empreinte écologique… ça me séduit de plus en plus…

Je remarque alors que le groupe conseille de commencer à lire les articles “défi de janvier” et “défi de février”… Je vois qu’un des premiers conseils est de fonctionner avec des menus et de s’y tenir… “Génial je le fais déjà! Serais-je une licorne?”

Un post sur les maisons bio-climatique. “Haaaaan mon rêve !”

Quelques personnes demandent de l’aide pour équilibrer leur budget. D’autre leurs répondent avec des conseils écolo.

Un peu plus bas, un post sur le Zéro Déchet

Quésako?

Olalaaaaa réduire ses déchets le plus possible en essayant d’arriver à 0 ! ? C’est quoi ce truc de hippie? Jamais pour moi c’est beaucoup trop extrême…

 

 

Ne jamais dire jamais !

Et ben vous savez quoi?

Après 3 mois passé sur ce groupe, à lire les avancements de certaines personnes, les conseils, les découvertes, les petites victoires…

J’ai posé mon budget, et j’ai découvert que j’ai une légère tendance d’acheteuse compulsive. J’ai utilisé diverses méthodes conseillées sur le groupe, et j’ai réduit très fortement mes achats non nécessaires.

Maintenant j’ai une app dédiée sur mon téléphone et je note toutes mes dépenses. Plus question de faire l’autruche, même si je n’ai pas de problèmes d’argent, je sais quelle proportion de mon salaire part à quel poste: maison, voiture, loisirs,…

Et toute l’énergie positive que j’ai trouvé dans ce groupe a fait que je me suis lancée dans le Zéro déchet… Je suis encore très loin d’être une pro de l’exercice… mais j’avance, petit pas par petit pas…

Parce que j’ai découvert qu’il n’était pas question du jour au lendemain se passer de sa poubelle, mais retirer petit à petit nos mauvaises habitudes de consommation.

 

 

 

#minute girly#

Le premier poste que j’ai passé en Zéro déchets (ZD), ce fut mes règles… J’avais déjà une cup, mais je la couplais avec des protèges slips “au cas ou y a un problème”. Du coup, j’ai acheté des protèges slips lavables (qui ont en plus le bon gout d’être beaucoup moins irritants que les “normaux”)… et hop 🙂 Fini les 15 paquets de serviettes par ans…

libéréééééeeeee délivrééééeee…

#fin de la minute girly#

 

Ensuite j’ai remarqué que je consommais beaucoup de petits gâteaux lors de mes pauses 10h et gouter au travail… Ces trucs hyper sucrés, hyper chimiques, hyper pas bons pour le corps… vu que j’aime bien cuisiner, je les ai viré de mes placards et je les remplacés par des en-cas maison: cookies, 4-quart, brownies, biscuits anzac,… Bien meilleurs et quelle fierté. Mais du coup, hop, encore des emballages en moins dans ma poubelle…

J’en suis à mon 3eme spot : la douche. J’ai fini mon shampoing “normal” et je viens de le remplacer par un shampoing solide acheté en vrac… et dès que mon gel douche se fini il sera remplacé par un savon d’alep. 🙂

 

Bref vous avez compris le principe: on trouve un spot générateur de déchets sur lequel on peut agir facilement, et on le réduit au maximum. 🙂

Je suis donc une licorne et ultra-fière de l’être !

 

 

Ce qui compte c’est d’avancer !

Vous n’avez pas besoin d’être parfait.e et tout faire, chaque petit geste dans le bon sens fais de vous une licorne. Les critiques vous listerons tout ce que vous ne faites pas, ne les écoutez pas et voyez tout ce que vous faites, car c’est ça l’important !

On est humains et pas parfait…

J’ai toujours ma voiture qui pollue, mon déodorant chimique, et mes yaourts en plastique… un jour peut-être j’arriverais à m’en passer…

En attendant à chaque fois que je sors un biscuit maison de ma boite, je sais que j’ai fais un geste pour moi et pour la planète… Et je suis heureuse.

 

En conclusion, si vous êtes sensible à ces valeurs, si vous avez un budget serré et que vous voullez l’améliorer sans tomber dans le panneau marketing “2+1 gratuit”, ou si vous êtes juste curieux…

Vous êtes le.la bienvenue.e en licornie! 🙂

 

Groupe GBEM: https://www.facebook.com/groups/976276749102927/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Catégories : Lifestyle et Minimalisme et consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *